Le Téléthon 2011 est un succès, avec plus de 86 millions

Le Téléthon 2011 est un succès, avec plus de 86 millions

Messagepar Fabiano » 24 Juil 2014, 18:45

Le Téléthon 2011 est un succès, avec plus de 86 millions de dons attendus

Image

Compte tenu de la crise, de la morosité ambiante et du temps maussade, ce n'était pas gagné, et pourtant, la 25e édition du Téléthon s'est achevée la nuit dernière sur un "résultat magnifique", a commenté le directeur général de l'Association française contre les myopathies, Christian Cottet..
"La solidarité a fonctionné à plein"...
Il faut dire que quand le parrain du marathon caritatif est Gad Elmaleh, qu'il est accompagné d'un adorable bout de choux atteint de la myopathie de Duchenne et que même sur la chaîne concurrente, soufflé par Jean-Pierre Foucault, la toute nouvelle Miss France, Delphine Wespiser, passe le mot, difficile d'ignorer le 36 37.
Bilan, à 2h du matin, après quelque trente heures de programmes, sur le plateau de France 2, le traditionnel compteur affichait la somme de 86.119.425 euros, en progression de plus de deux millions par rapport à l'an dernier. Bien sûr, pour l'essentiel, il ne s'agit pas encore de dons, mais de promesses qui devront être concrétisées, ce qui le plus souvent est le cas.
En conclusion de l'évènement, le directeur général de l'AFM qui récolte et gère cette somme, précisant qu'il restait possible de donner dans le cadre du Téléthon jusqu'au 9 décembre, par téléphone ou Internet, a souligné que le résultat déjà atteint est "d'autant plus remarquable que les Français font face à de grandes difficultés financières".

Image

"Malgré quelques difficultés liées aux intempéries, le rendez-vous de la solidarité a fonctionné à plein"a poursuivi M. Cottet, avant de remercier "France 2, toutes les associations qui ont participé et tous les Français".
Ne pas s'arrêter au milieu du gué...
Tout au long de l'émission, impliquant pour la première fois toutes les chaînes du service public, ses animateurs et les organisateurs du Téléthon n'avaient cessé de marteler la nécessité de participer à l'élan de solidarité, pour faire de cette édition anniversaire, la 25e, "un événement exceptionnel". Bien sûr, ce n'était pas une fin en soi, le but étant encore et toujours d'améliorer la prise en charge des maladies rares.
"Il faut donner à la recherche les moyens d'aller plus loin. Nous sommes allés ensemble jusqu'aux portes du médicament, nous avons le devoir de continuer", avait déclaré l'AFM dans un communiqué. "Pour accélérer la recherche, pour être présent et accompagner les malades, les familles, il faut poursuivre cet effort, sans relâche..." a fait valoir Laurence Tiennot-Herment, la présidente de l'association.
De son côté, le directeur scientifique de l'AFM, Serge Braun a déclaré à l'AFP : "On a énormément de programmes de recherche qui dépendent du Téléthon, on a plus de 30 essais cliniques qui en sont complètement dépendants. Ils se déroulent sur plusieurs années pour beaucoup. Donc il ne faut évidemment pas s'arrêter au milieu du gué".
Ces deux dernières années, sur fond de crise économique, l'AFM avait enregistré une baisse sensible des dons, de 5% en 2010 (90,5 millions) et de 10% en 2009 (95,2 millions), or ont expliqué les organisateurs du Téléthon, les essais cliniques se multiplient et déboucheront sur des avancées concrètes et à terme sur des médicaments, mais ces développements sont très coûteux.
Sur la voie de traitements...
A titre d'exemple, M. Braun a évoqué le démarrage ces dernières semaines au service ophtalmologique du CHU de Nantes, d'un essai de thérapie génique chez l'homme, pour traiter l'amaurose congénitale de Leber, une affection rare de la rétine.
Des essais cliniques de pharmaco-génétique sont également en cours pour traiter la myopathie de Duchenne, a-t-il ajouté, une maladie emblématique du Téléthon. Et ce n'est qu'un début. "Il faut aussi continuer à lancer les essais pour les autres maladies parce qu'il y en a beaucoup qui attendent" insiste Serge Braun.
A ce jour, on dénombre environ 7.000 maladies rares, dont plus des trois quarts sont d'origine génétique, d'où l'intérêt notamment du laboratoire de thérapie génique Généthon, créé en 1990, qui a réalisé les premières cartes du génome humain.
A noter enfin : si chacune prise à part, les maladies évoquées sont rares, au total, selon l'AFM, elles touchent pas moins de trois millions de Français.
Image
Avatar de l’utilisateur
Fabiano
★★★ Fondateur ★★★
 
Messages: 5168
Enregistré le: 08 Juil 2014, 17:21
Localisation: La Louviere

Formula 1 WebTip
Formule 1 points : 373
1. Place

(7 de 7 grands prix)

Retourner vers Science

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



cron